mardi 24 octobre 2017

RSS du Jour : CopyComics

Suite à l'article du Monde sur les comiques français s'inspirant un peu trop de leurs homologues américains et intitulé Le plagiat chez les humoristes, un « secret de Polichinelle » ? le YouTube CopyComics et son flux RSS rejoignent l'Atlas des flux à la rubrique Culture / Humour.

vendredi 15 septembre 2017

Des agrégateurs à mots-clefs convertibles en RSS


Les agrégateurs ont pour but d'informer avec une latitude maximale. Une fois affinés, et si leurs sources sont importantes, ils peuvent remplir la fonction de veille. Enfin, s'il est possible de les transformer en flux RSS, leur acquisition en est simplifiée. Parmi ceux gratuits et facile d'accès, le plus connu et le plus performant est Google, mais il en existe d'autres.

Ici une requête sur la Corse.
- Twingly : https://www.twingly.com/search.rss?q=corse&tspan=3m
- Glowbi : http://glowbi.net/feed/?s=corse
- Google : https://news.google.fr/?output=rss&hl=fr&gl=fr&tbm=nws&authuser=0&q=corse&oq=corse&scoring=n
- YouTube : https://bridge.suumitsu.eu/?action=display&bridge=YoutubeBridge&s=corse&pa=&format=MrssFormat

Il suffit de remplacer ce mot-clef dans la barre d'adresse.
Twingly est le plus complet après Google, il inclut parfois des résultats en d'autres langues. L'acquisition de YouTube s'effectue via Suumitsu. Comme il inclut des résultats dans d'autres langues (corse signifie course en italien), l'astuce consiste à ajouter un autre mot-clef comme un mot-outil fréquent en français, ici «à», https://bridge.suumitsu.eu/?action=display&bridge=YoutubeBridge&s=corse%20%C3%A0&pa=&format=MrssFormat et éventuellement cumuler les requêtes avec d'autres mots-outils. Il y a beaucoup d'autres possibilités sur ce site https://bridge.suumitsu.eu.

L'on peut ajouter à la liste France actualité, qui fonctionne avec les grandes villes ou régions.
- France actualité : https://www.franceactualite.fr/corse/feed/

lundi 10 juillet 2017

État du RSS : déclin ou renaissance ?


Depuis quelques années les réseaux sociaux sont incontournables : micro-blogging, vlog, ou pages sociales concernent l'asso du quartier comme l'institution gouvernementale. Ses utilisateurs disposent de fonctions de publication similaires à un blog, et produisent par conséquent une quantité colossale d'actualités qu'il est possible de transformer en flux RSS, lui donnant une ampleur qu'il n'a jamais connu.
Pourtant, après son abandon partiel par les géants du web comme Microsoft avec son import sous Windows ou Google avec l'agrégateur GoogleReader, l'on aurait pu penser son déclin inéluctable. D'autant qu'à cette chute s'ajoute le paramètre fatal en informatique : tout ce qui ne se développe pas dépérit. Or, depuis les podcasts, le RSS n'a guère connu d'innovations. Bien que toujours présent, la site Wikipédia et le navigateur Firefox ont supprimé la visibilité de l'icône, le laissant par ailleurs végéter, stoppant toutes perspectives pour faciliter et étendre la syndication de type encyclopédique ou dynamique. Sans oublier des sites disparus, pourtant pointus, comme l'agrégateur outil Wikio ou le composeur xFruit.
Le RSS donne le sentiment d'une formidable renaissance au moment où sa dégradation allait être actée.
Pour l'heure, beaucoup des sites de presse l'on conservé, ou ceux autour de l'informatique, du geek etc qui savent que leur public en fait usage. Il y a plateformes solides qui exploitent le RSS comme l'annuaire dynamique Atlas des flux ou l'agrégateur outil Glowbi.
Redynamisé, le RSS francophone est donc bien toujours parmi nous.

dimanche 5 mars 2017

Atlas : une base de données RSS dynamique

La base de données de l'Atlas des flux possède des atouts qui la rendent particulièrement intéressante pour tout utilisateur des RSS.


Tout d'abord, elle ne comporte que des flux dont les publications sont récentes. Si un flux est abandonné par son rédacteur au bout d'une année, il devient obsolète et n'apparaît plus dans la base. Si ce flux est repris, il sera réintégré. Cela garantie des listes de flux RSS qui publient toujours des articles.
Ensuite l'on peut juger du flux RSS lui-même grâce à son analyse. S'il comporte des erreurs, celle-ci seront répertoriées, comme par exemple l'absence de balises. Si ces absences sont fatales au flux, il sera supprimé. L'analyse porte aussi sur sa qualité avec le nombre et la fréquence de parution des articles.

La base de l'Atlas est en adéquation avec les outils RSS grâce à ses différents formats :
- Le format standard .xml permet à un développeur de récupérer toutes ces informations pour créer une nouvelle application RSS.
- Le format .txt, qui contient juste la liste des adresses, permet d'exporter une liste pour par exemple la création de flux agrégés en ligne comme RSS Mix.
- Le format .opml est un format spécifique aux RSS pour exporter des listes complètes, employé par les lecteurs en ligne Inoreader ou Netvibes.

Enfin, elle offre régulièrement des listes thématiques spécifiques, comme les super-héros ou les échecs. Quelques-unes de ces listes sont déclinées en flux agrégés, comme la Corse ou l'actualité informatique du 2.0.

dimanche 22 janvier 2017

Les partis politiques et leur syndication


À quelques mois de l'élection présidentielle, regardons si les partis jouent la carte RSS. Les principaux possèdent un flux. Il n'en était pas de même en 2015 à cause du renouvellement des sites du PS et des Républicains. Depuis un RSS leur a été ajouté, et le Mouvement Démocrate, qui n'en possédait pas depuis sa création, l'a fait. Malheureusement le bogue : celui des républicains est vide. L'on peut tout de même syndiquer leurs flux YouTube et Facebook.
Vous pouvez consulter la liste à jour à la page Parti de l'Atlas des flux.

Debout la france
http://www.debout-la-france.fr/rss.xml
Ensemble - Mouvement pour une alternative de gauche écologiste et solidaire
https://www.ensemble-fdg.org/rss.xml
Europe écologie
http://europeecologie.eu/spip.php?page=backend
Europe Écologie Les Verts
http://eelv.fr/feed/
Balise date absente / 
European Free Alliance Youth
https://efay.eu/feed/
Front national
http://www.frontnational.com/feed/
Groupe Radical, républicain, démocrate et progressiste à l’Assemblée nationale
http://www.rrdp-deputes.com/feed/
Hack la politique
http://www.hacklapolitique.fr/feed/
Les Républicains : vidéo
https://www.youtube.com/feeds/videos.xml?channel_id=UC3Ma4tRFxx85oZI_XKVTPwg
Mouvement Démocrate
http://www.mouvementdemocrate.fr/rubrique/actualites/feed.xml
Mouvement Démocrate : vidéo
http://www.dailymotion.com/rss/user/mouvementdemocrate/1
Nouveau Parti Anticapitaliste
https://npa2009.org/rss
Nouvelle Donne
https://www.nouvelledonne.fr/feed/
Parti Communiste Français
http://www.pcf.fr/rss/6126
Parti de Gauche
https://www.lepartidegauche.fr/rss
Parti pirate
https://www.partipirate.org/rss.xml
Balise date absente / 
Parti Socialiste
http://www.parti-socialiste.fr/feed/
PCF 13
http://13.pcf.fr/rss/921848
PCF section Cap Corse
http://pcfcapcorse.over-blog.com/rss
Renouveau bonapartiste
http://renouveaubonapartiste.blogspot.com/feeds/posts/default?alt=rss

samedi 5 novembre 2016

Réaliser un agrégateur en 3 cliques

Nous allons mettre en ligne un agrégateur de flux RSS en trois étapes. Le principe consiste à utiliser des services existants, à savoir un annuaire RSS, un mixeur de flux et un gadget de lecture RSS.

Étape Un :
- Réalisez une liste de flux RSS sur votre thème favori. Les annuaires de flux ne manquent pas. L'Atlas des flux propose des listes de flux en format .txt. Pour notre exemple nous allons utiliser celle des échecs.

Étape Deux :
- Agrégez la liste en utilisant un agrégateur en ligne (aggregator online) comme RSSmix. Il suffit d'entrer la liste des flux et il génère un flux RSS. Vérifier si le flux est cohérent. Pour notre liste deux erreurs sont apparues, celle de Corse échec qui possède un article daté du lundi 31 décembre 2018 15:08 et celle de Échecs & Stratégie qui recycle ses articles sur les livres d'initiations. À noter, qu'il se peut que le flux de RSSmix ne soit pas immédiatement disponible, et qu'il faut consulter le flux pour qu'il soit mis à jour.

Étape Trois :
- Configurez le flux, ici http://www.rssmix.com/u/8233696/rss.xml dans un générateur de widget RSS comme Rss feed widget puis générez le code HTML. Il s'agit d'une iframe à coller dans la partie HTML de votre blog ou site.


samedi 3 septembre 2016

Créer un flux RSS à partir d'une requête Gallica

Le base de données Gallica de la Bibliothèque Nationale de France est un formidable outil d'investigation sur la littérature, facilité par sa simplicité de recherche et d'acquisition, notamment grâce à son API. Il est aussi constamment alimenté de nouvelles parutions, (y compris d'ouvrages récents en accès limité). Pour se tenir au courant des nouveautés, le RSS est un parfait outil de veille.
Gallica propose des flux personnalisables. La page de présentation est toutefois avare d'explications sur ses possibilités, et les exemples d'adresse RSS erronés, car la liste d'articles n'est pas classée chronologiquement.
L'API est en revanche réussie, accessible en URL avec une syntaxe sous forme de requête. L'on peut donc facilement se l'approprier, puis la transformer en flux RSS.
Pour cela, le principe consiste à générer une recherche à l'aide de l'outil de recherche avancée et de modifier l'adresse pour en faire un RSS. Ce RSS ne possédant pas de référent de date, il faut préciser «trier vos résultats» par «date mise en ligne» dans le formulaire. Par exemple, une recherche sur les derniers ouvrages sur la Corse  :
http://gallica.bnf.fr/services/engine/search/sru?operation=searchRetrieve&exactSearch=false&collapsing=true&version=1.2&query=(dc.title%20all%20%22corse%22%20or%20dc.subject%20all%20%22corse%22%20)%20%20sortby%20indexationdate/sort.descending&suggest=10
devient
http://gallica.bnf.fr/services/engine/search/rss?operation=searchRetrieve&exactSearch=false&collapsing=true&version=1.2&query=(dc.title%20all%20%22corse%22%20or%20dc.subject%20all%20%22corse%22%20)%20%20sortby%20indexationdate/sort.descending&suggest=10
Là aussi la simplicité est de mise puisqu'il faut simplement changer les trois lettres «sru» après «search» par «rss».

lundi 30 mai 2016

Les flux référencés sont désormais actifs

Depuis la nouvelle mise à jour de la base de l'Atlas, tous les flux contiennent des articles de moins d'un an. Les adresses dépréciées sont conservées, et réapparaîtront si le flux est de nouveau actif. Environ cinq cents adresses ont été supprimées de la base pour ne conserver que celles qui présentent une actualité récente.

mercredi 10 février 2016

Transformer une page Facebook en flux RSS à partir de l'API


La principale méthode pour transformer une Page Facebook en format RSS est celle proposée par la plateforme elle-même. Le processus suivant ne fonctionne qu'avec les Pages et pas les Utilisateurs et ou les Groupes. Le principe consiste à utiliser l'API de Facebook, c'est-à-dire le langage de programmation interne au site. Cette méthode implique d'utiliser un mode d'acquisition par script. Ce n'est donc pas un mode direct d'affichage, comme cela le fut avant l'introduction de l'API.
Cette API génère un fichier JSON qu'il faudra transformer en RSS. Le JSON est un format de type base de données composé d'accolades, dépouillé au maximum, et basé sur une structure arborescente, de même type que le XML.

1/ S'inscrire sur le site Facebook comme programmeur.
2/ Obtenir dans votre interface un Token qui vous permettra de personnaliser vos requêtes, laquelle apparaîtra dans une URL. Ce Token est personnel, il ne faut pas le faire apparaître sur votre site par exemple. Dans ce cas, vous pouvez aussi générer des Token temporaires.
3/ Recopier l'ID de la page que vous voulez transformer. L'ID se trouve dans le code source de la page content ="fb://page/?id= ou bien à partir de sites comme find id.
4/ Générer une URL du type https://graph.facebook.com/v2.1/ID/accounts?access_token=Token
Celle-ci peut prendre diverses syntaxes en fonction de votre mode d'acquisition et de votre Token, ainsi v2.1/ peut être supprimé, et des attributs peuvent être rajoutés &limit=10 &offset=10 &fields=link &fields=message,media
5/ Acquérir la page de l'URL en utilisant un script ou un autre mode. En PHP il existe cURL, en Python urllib.
6/ Transformer la page en JSON à l'aide d'un nouveau script. En PHP vous pouvez utiliser l'instruction json_decode puis parser chaque élément en le transformant en balise RSS. Ce qui donne un code du type :
$json_conteneur = json_decode($page_json, true);
foreach ($json_cont['data'] as $item) {
        $id=$item['id'];
        $titre = "<title>".$item['message']."</title>";

7/ Enregistrer la page en extension .xml avec les entêtes RSS.

Atlas des flux

dimanche 4 octobre 2015

Récapitulatif des adresses RSS pour YouTube

Voici les trois possibilités pour transformer un compte YouTube en flux RSS, en utilisant le service interne. L'ID de l'User commence toujours par UC, celui de la playlist par PL. Le nom de l'User n'existe pas toujours et il faut s'en remettre à l'ID.


L'utilisateur : https://www.youtube.com/feeds/videos.xml?user=marvelfr
L'identifiant : https://www.youtube.com/feeds/videos.xml?channel_id=UCWeGmNiIrrqcDYdLh9sjVDg
La listehttps://www.youtube.com/feeds/videos.xml?playlist_id=PLAL_ymSLWUW8ozpzPz6U4cUsRWK5Ln7H7

Il existe un service externe qui propose de générer un flux à partir de mots-clefs.

Le mot-clef : https://bridge.suumitsu.eu/?action=display&bridge=YoutubeBridge&s=atari+2600&pa=&format=MrssFormat

Le mot-clef fait suite à l'argument &s. Ce flux ne possède pas de balises pubDate à jour. Il est proposé par le site https://bridge.suumitsu.eu/ .


Atlas des flux.
Mise à jour le 06 novembre 2015